Notre expertise

Dr Jean-François Chicoine MD Pédiatre, éducateur, enseignant, auteur & animateur

 

 

DR JEAN-FRANÇOIS CHICOINE MD PÉDIATRE


Médecin, pédiatre, enseignant

Auteur, animateur

Conférencier, éducateur

Consultant scientifique





Dernière mise à jour : Février 2017

 


Photo Monic Richard



Pour toutes démarches d'entrevues, de formations, de conférences et de projets avec le Dr Chicoine, veuillez faire

votre demande à M. Rémi Baril : remibaril@lemondeestailleurs.com ou 514-901-0622

 


Conférences - Cours - Formations de Dr Chicoine

Pour suivre tous les événements du Dr Chicoine, consultez notre calendrier sur notre compte Facebook dans la section Évènements à venir
Pour le détail des contenus des conférences, cours et formations du Dr Chicoine : Info

Nouvelles conférences publiques disponibles

Nouvelles technologies, nouvelle réalité familiale - Info

Attachement, langage et jeu - Info

Développement moteur de l'enfant

Marginalités, difficultés et troubles d'apprentissage scolaire

TDAH, enfance & société

Enfance et adolescence


Consultations spéciales en Europe


PARIS - FRANCE

Le Dr Chicoine sera en France du 4 au 11 mars 2017
Consultation médicale en adoption internationale pour les parents (Jeudi 9 Mars 2017 à Paris) :  Information

Pour suivre tous les événements du Dr Chicoine en Europe, consultez notre calendrier Facebook dans la section Évènements à venir
Conférences 6 et 7 mars 2017 à Toulouse (voir Événements dans Facebook)
Pour coordonner toutes activités de rencontres, conférences ou formations, communiquer avec M. Rémi Baril


Articles

Reconstruire le cerveau des enfants blessés par la vie quotidienne, Federation des familles d'accueil du Québec - Document
Les soins de la peau pour votre bébé - Lire

La vaccination : un cadeau de l'homme à son bébé - Lire


Entrevues

Bière Clamato avec Jean-Francois Chicoine - Lire

L'enfant-roi est-il Suédois? - Lire

Quand l'adoption tourne au cauchemar - Lire


Livres

Collection La santé du monde

Le bébé et l'eau du bain : comment la garderie change la vie de vos enfants - Info

L'enfant adopté dans le monde (en quinze chapitres et demi) - Info
Radio - Télévision
Plus on est de fous, plus on lit
Le cerveau des ados : un organe en construction, 2015

Regardez : France 2: Toute une histoire avec Sophie Davant: ils ont été adoptés à 6 et 7 ans, 2015

C'est bon pour la santé Canal M L'adoption d'enfants à besoins spéciaux, 2015

Écoutez : Donne-t-on trop facilement des pilules à nos enfants pour les calmer ? - 98.5 FM avec Isabelle Maréchal
Regardez : Prière de ne pas envoyer de fleurs : Radio-Canada : Invité Ricardo Larrivée

Écoutez : Les enfants adoptés ont-ils des besoins différents des autres enfants ? 98,5 FM - Isabelle Maréchal : 26 Fév 2013
Regardez : Cahier spécial - Ricardo - Manger en famille - Août 2012
Regardez : TV de TVA.ca : Un café avec Dr Chicoine : Deux filles le matin, Octobre 2012
Écoutez : Radio de Radio-Canada : Plus on est de fous, plus on lit ! - Écoutez l'intégrale de l'entrevue, Août 2012

Écoutez : Radio de Radio-Canada : Plus on est de fous, plus on lit ! - Écoutez l'intégrale de l'entrevue, Avril 2012

Regardez : TV de TVA.ca : Dr Chicoine répond à vos questions - Extrait 1 et Extrait 2 : Deux filles le matin, Janvier 2012
Regardez : TV de TVA.ca : Garçons; gérer la souffrance : Deux filles le matin, Septembre 2011
Regardez : TV de Radio-Canada : Des kiwis et des hommes : Émission en direct avec Francis Reddy et Boucar Diouf, Septembre 2011
Écoutez : Radio 98,5 FM : Puisqu'il faut se lever de Paul Arcand : Scandale en Chine, 20 000 enfants seraient adoptés illégalement chaque année - Septembre 2011

Écoutez : Radio 98,5 FM : Sujet des conférences SAAQ + Couple et garde partagée - Émission d'Isabelle Maréchal (début d'entrevue avec le Dr Chicoine à 4min. 30sec.) - Septembre 2011
Écoutez : Radio de Radio-Canada : Prendre un enfant par la main : Émission de Christiane Charette, Avril 2010
Regardez : Documentaire d' Andréa Negrelli - De l'enfant rêvé à l'enfant réel : Extrait, Juillet 2009
Regardez : TV de Radio-Canada : Trop petit pour aller à la garderie ? : Téléjournal - Louise Beaudoin, Mai 2005
Écoutez : Radio de Radio-Canada : Des garderies 24 heures ? : Indicatif présent - Marie-France Bazzo, Septembre 2000


Le Dr Jean-François Chicoine MD Pédiatre

Notice biographique
2017


Le Dr Jean-François Chicoine est né à Montréal en 1957, « l’année de l'invention du frisbee et de la vitamine B12 synthétique ». Son père, Dr Luc Chicoine (1929-2015), est pédiatre, sa mère, Pierrette Legault Chicoine (1927-2009), travailleuse sociale. Il grandit à Montréal, à Outremont, dans le village d’Oka, puis partout où il séjourne avec ses parents, de grands voyageurs. Son enfance merveilleuse le poursuit encore aujourd'hui et l'inspire à chaque instant dans son travail auprès des enfants, de leurs familles et de leurs sociétés d'appartenance. Il est marié à Esther Rhéaume qui l’épaule depuis trente ans.


Pédiatre — Diplômé en sciences pures du Collège Jean de Brébeuf, il obtient en 1980 son doctorat en médecine de l’Université de Montréal. Il poursuit ensuite sa formation pédiatrique au Québec à l’Hôpital Sainte-Justine puis, en France, à l’Hôpital Necker Enfants-Malades ainsi qu’au SAMU de Paris où il se surspécialise en réanimation, en médecine du transport et en assistance médicale internationale, en intervenant avec l’équipe d’Europ-Assistance sur les continents européen et africain. Au cours de son séjour, il rencontre les écrivains Jean et Madge Mouton qui auront une influence déterminante sur sa manière de penser l'humanisme dans nos mondes en mutation. C'est en 1984 qu'il est reçu pédiatre et obtient son diplôme de spécialiste de la Corporation professionnelle/Collège des médecins du Québec.

  

De retour au Québec, il travaille d’abord comme pédiatre-urgentologue aux urgences de l’Hôpital Sainte-Justine. En plus de son travail clinique, il intervient ponctuellement, dans les années 1980, en tant que consultant auprès de l’Office des Services de garde à l’enfance du Québec, comme expert au Collège des médecins du Québec, comme collaborateur à l’Association des médecins en maladies infectieuses du Québec, à la Société canadienne de pédiatrie ainsi que comme médecin-conseil en santé publique au Département de santé communautaire de l’Hôpital Sainte-Justine.

S’intéressant grandement à la santé des enfants du monde, le Dr Chicoine agit, au cours des années 1990, à titre d’ambassadeur et d’animateur d’Opération Enfant-soleil, comme coprésident fondateur de la Fondation Lucille Teasdale et Piero Corti, coprésident d’Unicef Québec et enfin, et en tant que membre du comité international d’Unicef Canada. Au Centre de Médecine de voyage du Québec de l’Hôpital St-Luc, il conseille les voyageurs, les coopérants et les jeunes aventuriers. À titre de pédiatre, il collabore alors à différents projets de santé internationale dans les orphelinats de Chine, de Mongolie, de Roumanie et, avec l’ONG Terre des Hommes Canada, à des actions éducatives dans les orphelinats du Vietnam en tant que médecin agréé au Haut-commissariat canadien à Singapour. Dans les années 2000, il est tour à tour consultant pour le Ministère du développement social du Canada, l’Office de protection au consommateur du Québec, le Conseil de promotion de la Santé en Île de France et le Ministère de la Santé et Services sociaux du Québec, notamment pour la création d'un programme d’intervention professionnelle en postadoption. De 2010 à nos jours, il intervient au sein de nombreuses associations adoptives ou de familles d’accueil ou d’organismes voués à la défense des droits des enfants et leurs familles. Il partage également son expertise transversale avec des ministères québécois ou francophones, des sociétés savantes ou des chaires universitaires. Il aime participer à des projets d’action pratique et sociale, surtout les plus innovants.

 

Depuis des années, il exerce l'essentiel de ses activités cliniques au sein du Service des maladies infectieuses et du Service de pédiatrie du Département de pédiatrie du CHU Sainte-Justine, à l’hospitalisation en pédiatrie et en infectiologie d’une part, mais principalement aux consultations de santé internationale auprès des migrants, des enfants infectés par les maladies tropicales, des enfants abandonnés et de la grande majorité des enfants adoptés de l’étranger au Canada. Ce travail de consultation à la Clinique d'adoption et de santé internationale est orienté sur la pédiatrie sociofamiliale, sur l'attachement enfants-parents et différents nomadismes aux impacts sur la santé infantile. Au cours des dernières décennies, sa consultation au CHU Sainte-Justine a ainsi accueilli plus de 25,000 enfants adoptés au Canada ou dans le monde et, en 2010, spécifiquement plus d’une centaine d’enfants du séisme haïtien. Au centre de ces questions, Dr Chicoine demeure avant tout fasciné par les rapports familiaux et sociaux, entre les personnes, les cultures, les sous-cultures et leurs influences respectives sur la santé et la place des enfants dans les sociétés. En 2013, le Dr Chicoine obtient son droit de pratique en France et débute un exercice de consultation en adoption à l’Association Voyage Sante (AVS) du Centre de vaccinations Air France sur Paris.  

 

Enseignant — À titre de professeur adjoint de clinique à la Faculté de Médecine de l’Université de Montréal, le professeur Chicoine enseigne depuis 1984 la pédiatrie aux étudiants en médecine, aux résidents en médecine familiale et en spécialités ainsi qu’au sein des programmes de formation médicale continue offerts aux médecins omnipraticiens et spécialistes. En complément de programme, il prononce de nombreuses conférences chez lui et aussi, notamment, aux États-Unis, en France, en Belgique, au Luxembourg et en Suisse et participe avec passion à des séries de conférences et de manifestations publiques franco-québécoises autour du droit et de la santé des enfants préscolaires, migrants, adoptés, négligés, trafiqués ou simplement autour de l’enfance et de l’adolescence. Exemples : à l'AQETA, à l'AQSMN, au Québec, à l’UDAPEL, à Enfance et familles d’adoption- son « tour de Gaule », aux Entretiens Jacques Cartier en France toujours, à la Fondation Emmi Pickler, au Club 44, chez Médecins du monde, à l'ASPI, à Adoptons-nous, en Suisse.   

Avec Rémi Baril, il fonde en 2002 la société Le monde est ailleurs Inc. dont la mission et les pratiques se portent majoritairement sur la santé et les droits des zéro-18 ans et leurs familles. En collaboration avec l’équipe interdisciplinaire de Le monde est ailleurs, Jean-François Chicoine crée et participe à des formations professionnelles, à des cours, à des groupes de parole ou à des conférences spécialisées ou grand public, et ce, partout à travers la francophonie, sous le patronage de différents ministères ou universités européennes, notamment le Ministère de la Famille de Belgique/Wallonie, le Ministère de l’intégration du Luxembourg et le Ministère affaires sociales/Canton de Vaux en Suisse. Les sujets au programme : la parentalité, les droits de l’enfant, les enfants à la crèche, l’attachement, etc. De concert avec la travailleuse sociale Johanne Lemieux, il orchestre des formations originales sur l'accueil médico-social des enfants adoptés, incidemment reconnues sous l’appellation La pédiatrie des enfants retrouvés. En octobre 2004, la société Le monde est ailleurs remporte à cet effet, à Saint-John, Nouveau-Brunswick, le prix d’excellence David Kirk décerné par le Conseil canadien à l’adoption pour sa contribution exceptionnelle à la recherche et à l’éducation dans le domaine de l’adoption.   


Chercheur — Avec l’équipe de recherche du Laboratoire d’étude du nourrisson de l’Université du Québec, Dr Chicoine poursuit toujours une importante recherche longitudinale sur la santé et le développement moteur, cognitif et affectif des enfants nouvellement adoptés de Russie, de Chine et d’Asie de l’est au Québec. Ses intérêts de recherches les plus récents portent sur le développement de l'empathie chez l'enfant, la strongyloïdase chez les migrants, l'accueil des enfants haïtiens, les droits de l'enfant au Québec et l'éducation médicale écrite et électronique. Ses données originales ainsi que ses résumés de recherche ou de bonnes pratiques se retrouvent au sein des revues médicales ou professionnelles, telles Paediatrics and Child Health, Médecine thérapeutique, Gastroenterology, Le journal des professionnels de l’enfance, The journal of Infectious Diseases, Le médecin du Québec, International Journal of Behavioral Development.et Child Psychiatry and Human Development.  


Auteur— Jean-François Chicoine est notamment le coauteur du livre L’enfant adopté dans le monde en quinze chapitres et demi / Genitori adottivi e figli del mondo , écrit avec la travailleuse sociale Johanne Lemieux et l’infirmière Patricia Germain ( Éditions de l’hôpital Sainte-Justine 2003, Montréal, Qc/ Éditions Erickson 2005, Trento, Italie), du livre Le bébé et l’eau du bain , écrit avec l’éditorialiste Nathalie Collard, à propos des effets positifs et négatifs des garderies sur la construction du cerveau des enfants (Éditions Québec-Amérique 2006 Montréal, QC). Il est aussi l’auteur de nombreuses publications scientifiques, d'articles, de chapitres, de vidéos traitant tour à tour d’attachement parents-enfant, d’antibiothérapie, de toxicologie, de nutrition, de prévention des traumatismes, des services de garde à l’enfance, d’adoption internationale, de santé du voyageur, de développement de l’enfant à risque, de plaidoyer pour l’enfance et de santé internationale. On peut le lire au sein d’ouvrages collectifs tels La maltraitance : une réalité qui bouleverse, Le livre d’or des parents, Les intoxications aigues, Les écrits du Canada Français, Précis de pédiatrie, La petite histoire de Sainte-Justine, L’adoption : état des lieux, Médecine des voyages, Dictionnaire de pédiatrie Weber, Mille mots d’amour, Mon album du corps humain, Textbook of Travel Medicine, La pratique infirmière de l’examen clinique, Cahiers Critiques de Thérapies familiales, À Bâbord. Ses revues critiques et sa manière, on pourrait dire pamphlétaire, ont parfois secoué les milieux académiques et sociaux, avec des sujets comme le contrôle des armes à feu, le goût du risque chez les adolescents, l’évaluation critique des médecines différentes et du nouvel âge, l’abandon d’enfants dans les sociétés occidentales, la traite de bébés, le syndrome d'alcoolisation fœtale, la santé dans les médias, les nouvelles structures familiales, la charité faite aux enfants ainsi que les errances en matière de droits des enfants de la planète.  

 

L’aventure de Le monde est ailleurs permet incidemment à Jean-François Chicoine de multiplier les projets et les publications au-delà de l’écrit, à travers les différents médias électroniques. En 2002, avec Rémi Baril, il met en ligne le portail Abandon, adoption, autres mondes à www.meanomadis.com (Le monde est ailleurs/Délégation du Québec à Paris), et, en 2004, le projet québéco-vietnamien Tre Em (Le monde est ailleurs/Agence internationale de la Francophonie). À la télé, il écrit pour la dernière saison d’Un gars une fille sur Radio-Canada. En 2008, il participe au renouveau portail de Servicesvie/Coup de pouce (Transcontinental/ Canoë) ainsi qu’à la conception et à l’animation d’Aux petits soins (TVA/Canoë) et de la propre adresse de Le monde est ailleurs à www.lemondeestailleurs.com.  

 

Depuis 2010, Jean-François Chicoine est directeur de la collection La santé du monde (Éditions Québec-Amérique) où a été publié Perdus sans la nature : pourquoi nos enfants ne jouent plus dehors et comment y remédier de l’éditorialiste François Cardinal, en 2012, Bébés illimités : la procréation assistée et ses petits de Dominique Forget, et en 2015, Respire, bébé, respire ! de sa consœur Dre Annie Janvier. La collection propose des ouvrages scientifiques, médicaux, humanistes et sociaux débordant de personnalité. Les auteurs invités sont choisis pour leur excellence, leur avant-gardisme, leur capacité à traiter de sujets brûlants, mais fondamentaux, ainsi que pour leur audace à transcender les tendances annoncées. Avec l'équipe de Le monde est ailleurs, il participe à l'édition de La normalité adoptive de Johanne Lemieux (mars 2013) puis à Les 3 premières années après l'adoption (avril 2016).

 

En 2016, à l’invitation de l’éditorialiste en chef, il devient collaborateur spécial régulier à la section Débat de La Presse. Ses articles témoignent bien de sa manière personnelle de regarder l’enfance et la société avec un regard précis, mais décalé.


Éducateur— Dès les années 1980, Jean-François Chicoine est vivement intéressé aux communications, notamment à l’éducation pour la santé dans les médias ou au moyen du film documentaire. Il est alors membre du comité de rédaction de la revue Séquences où il explore le cinéma comme un moteur de la connaissance en matière de sciences humaines. Son intérêt pour le transfert de connaissances dans les médias le conduit sur différentes télés et radios, notamment à la radio de Radio-Canada sur À votre service, comme chroniqueur radio avec le journaliste Paul Arcand, comme chroniqueur télé avec Marguerite Blais. Avec les années, il se fait surtout connaître du grand public par ses animations télévisées avec Alimentaire mon cher Watson sur TVA, une série télé autour la nourriture, et surtout avec Comment ça va?, une série télé sur la santé diffusée sur les ondes de Radio-Canada, émission qui reçoit en 1990 une reconnaissance à l’innovation de l’Association Nationale des téléspectateurs, une nomination pour l'animation à l’Académie Canadienne du cinéma et de la télévision et le Prix Gémeaux de la meilleure émission d’information catégorie service. Sur une décennie radio, on le reconnaît comme le "bon Dr Chicoine " de Marie-France Bazzo à V.S.D. Bonjour ainsi qu’à Indicatif présent à la radio de Radio-Canada.   

Aujourd'hui, le Dr Chicoine apporte encore régulièrement son expertise et des interventions éditoriales au sein des télés, radios films et des différents médias écrits ou électroniques canadiens et européens, notamment, au Québec, sur Radio-Canada, Radio-Canada International, Cogeco et TVA. Il participe à plusieurs documentaires dont Made in China (Canada 2000) Nanga-Boko (Cameroun/Québec 2004) Adoption, les dessous d’un trafic (France 2005), Les voleurs d’Enfance (Québec 2006 ), Québec sur Ordonnances (Québec 2007), Ça pourrait vous arriver : l’adoption Internationale (Québec 2007) De l’enfant rêvé à l’enfant réel (France 2009), SOS Garderies (Québec 2011); sur des fictions télé comme Tout sur moi et Annie et ses hommes; sur des télés de service comme Ricardo, Deux filles le matin, Bazzo TV , On prend toujours un train, les francs-tireurs. Après une participation sur Acapulco Gold (Québec, 2004), il agit à titre de conseiller à la scénarisation et conseillers scientifiques sur Je me souviens (Québec, 2009), autour des orphelins de Duplessis, ainsi que sur Coteau Rouge (Québec, 2011) et Embrasse-moi comme tu m'aimes (Québec, 2016), les plus récents films du cinéaste André Forcier. Il vient de terminer d'écrire son premier court métrage de fiction : Mourir envie / Dying alive (sortie 2018).

  

Ses conférences ou cours ou interventions grand public sont nombreuses et multiformes. Parmi ses sujets de prédilection : les applications quotidiennes de la théorie de l'attachement, l'impact des écrans et des nouvelles technologies sur le développement de l'enfant, l'abandon et l'adoption, la première enfance, les effets positifs et négatifs des garderies sur l'enfant et ses familles, les antivaccinaux, le syndrome d'alcoolisation fœtale, les transgressions adolescentes, les apports du langage et de l’imagination sur l’enfance et ainsi de suite. Pour lui, le devoir d’un universitaire ou d’un chercheur passe par l’action publique. Ses intérêts en éducation pour la santé ainsi qu’en communication comme outil de recherche, de l’électronique au cinéma documentaire, lui ont d'ailleurs valu de participer à Sciences et Culture Canada au sein du Ministère canadien de l’industrie et une reconnaissance de l’Université de Montréal à l’occasion de son 150e anniversaire. Plus récemment, autre occasion de parfaire ses intérêts en éducation à la santé, Jean-François Chicoine accompagnait la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) dans Commence pas ta vie par la fin, une série de conférences panquécoises autour de la sécurité routière des 16-24 ans, et qui s’est traduite par des dizaines de capsules WEB. Dans la continuité du travail amorcé sur les écrans et les enfants, il travaille sur un documentaire autour du droit des enfants.


Sociétaire— Le Dr Chicoine est membre du Collège des médecins du Québec, membre de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), associé du Collège Royal des médecins et chirurgiens du Canada (CRMCC), membre du Conseil des médecins et des dentistes du CHU Sainte-Justine (CMDP), et membre du conseil départemental de l’Ordre des médecins de la ville de Paris. Le professeur Chicoine est membre du corps professoral du Département de pédiatrie de l’Université de Montréal (UDM). Jean-François Chicoine est cofondateur et vice-président de Le monde est ailleurs (LMEA), membre de la Société des auteurs de radio, télévision et de cinéma (SARTEC, membre de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) et membre de l’Union des Artistes du Québec (UDA).   

 

Dans la vie, dans les médias ou avec ses travaux de recherche, Jean-François Chicoine consacre de plus en plus de temps à défendre la cause des enfants du monde et, ce, en cherchant à découvrir les pourquoi et à mieux comprendre les rapports fascinants ou tout à fait révoltants qui s’exercent entre les droits et l’harmonie sociale, enfin entre la science, l’art, la culture et l’humanisme.   

Attendu que le meilleur est encore à venir.



Photo Nancy Lessard

Le Dr Jean-François Chicoine MD Pédiatre

Coordonnées


Dr Jean-François Chicoine, M.D. FFCPC, pédiatre


Professeur de pédiatrie

Professeur adjoint de pédiatrie, faculté de médecine

Directeur de la clinique d’adoption et de santé internationale

Services de pédiatrie générale & des maladies infectieuses

CHU Sainte-Justine, Université de Montréal, Montréal, Qc, Canada


Éducateur, animateur & chercheur

Vice-président & Directeur scientifique

Le monde est ailleurs, Montréal, Qc, Canada


Auteur

Le monde est ailleurs, Montréal, Qc, Canada

Éditions Québec Amérique, Montréal, Qc, Canada

Les Éditions du CHU Sainte-Justine, Montréal, Qc, Canada


Consultant

Centre de vaccinations internationales Air France par AVS, Paris, France

Le Dr Jean-François Chicoine MD Pédiatre

Abrégé de CV

2017


Diplômes & formation

Pédiatre, Conseil Départemental de l’ordre des médecins de la Ville de Paris, France. 2013.

Autorisation de pratique en pédiatrie de l'ordre National des Médecins, France. 2013.

Diplôme de spécialiste en pédiatrie du Collège Royal des Médecins et Chirurgien du Canada (FRCPC). 1984.

Diplôme de spécialiste en pédiatrie de la Corporation professionnelle des Médecins du Québec. 1984.

Diplôme d’études médicales spécialisées en pédiatrie de l’Université de Montréal (D.E.S.). 1984.

Diplôme de médecin interne étranger des hôpitaux de Paris.1984.

Formation continue/Mainport, Hollande, France, Italie, Belgique, États-Unis, Québec, Canada. 1982-2017.

Licence du Conseil Médical du Canada (LMCC). 1981.

Permis d’exercer la médecine de la Corporation professionnelle des médecins du Québec.1980.

Diplôme de docteur en médecine de l’Université de Montréal (M.D.), Montréal. 1980.

Diplôme d’études collégiales en sciences pures du Collège Jean de Brébeuf (DEC), Montréal. 1979.

 

Honneurs & mentions

Certificat du Conseil des médecins, dentistes & pharmaciens, CHU Sainte-Justine : 30 ans de services. 2016.

CHU Sainte-Justine/Université de Montréal: 25 ans de services.1984-2010.

Adoption Council of Canada, David Kirk Award-Excellence in research and/or teaching in adoption, LMEA. 2004.

Délégation générale du Québec à Paris, Mise en ligne Abandon, adoption, autres mondes, LMEA. 2002.

Hommage au dévouement de l’Unicef. 2002.

Certificat de reconnaissance du Ministère de l’Industrie du Canada pour Sciences et Culture Canada.1994.

Médaillé du 150e anniversaire de la faculté de médecine de l’Université de Montréal. 1993.

Prix Gémeaux de la meilleure émission d’information (Ideacom) : catégorie services, Comment ça va ? - II. 1990.

Reconnaissance à l’innovation de l’Association nationale des Téléspectateurs pour Comment ça va ? -I. 1990.

Hommage d’Unicef Québec pour Comment ça va ? -I. 1990.

Nominations aux prix Gémeaux pour les textes et l’animation : catégorie services, Comment ça va ? - I. 1989.

Bourse France-Québec Résidence IV en pédiatrie, 1983.

 

Clinique & consultations

Pédiatre consultant, Adoptons-nous, Neuchâtel, Suisse.2013-15.

Pédiatre Consultant, Association Voyage Sante (AVS), Centre de Vaccinations Air France, 2013-...

Médecin expert, direction de la protection de la jeunesse, Montréal/Joliette, 2013-…

Consultations voyage en réseau scolaire, LMEA, Qc., 2013-…

Médecin consultant en emporiatrie /médecine des réfugiés, Medysis voyage, Montréal. 2001-02.

Pédiatre hospitalier, Service des maladies infectieuses/de pédiatrie, CHU Ste-Justine, Montréal. 1984 -...

Médecin consultant en emporiatrie, Centre de médecine de voyage du Québec, CHUM, Montréal. 1997-2001.

Médecin agréé, Haut-Commissariat canadien, Singapour.1996-98.

Expertises médicales préadoptives, LMEA/CHU Ste-Justine, Qc., 1994-…

Syndic du Collège des Médecins du Québec, Québec 1994-95

Médecin-conseil en santé communautaire, Hôpital Ste-Justine, Montréal. Qc., 1991-94.

Consultations pédiatrie générale/adoption/familles d'accueil /santé internationale, CHU Ste-Justine, 1991 ...

Médecin-conseil, DSC de l’Hôpital Ste-Justine, Montréal. 1985-86.

Médecin correspondant à l’étranger, Europ-Assistance, Paris & Londres. 1984-95.

Comités départementaux en traumatologie, en réanimation, Hôpital Ste-Justine, Montréal. 1991-94.

Pédiatre-urgentologue, Urgence de l’hôpital Ste-Justine, Montréal. 1984-95.

Médecin transporteur, SAMU de Paris, France. 1983-84.

Médecin résident étranger des hôpitaux de Paris, Necker-Enfants Malades, Paris, France. 1983-84.

Médecin résident en pédiatrie, Hôpital Ste-Justine, Maisonneuve-Rosemont, Montréal, Qc. 1980-83.

Expérience prégraduée Hôtel-Dieu, St-Luc, Qc. /Hôpital Cantonal, Suisse/ Latchor, Ouganda1974-80.

 

Enseignement & colloques

Enseignant, Développement de l'enfant adopté & en famille d'accueil, UDM, 2014-...

Enseignant, Attachement en pédiatrie, UDM, 2014-…

Enseignant, Éthique & adoption internationale, Diplôme en Bioéthique, UDM, 2013-...

Enseignant, Voyage, migration, adoption, UDM, 2012-...

Création du modèle pédagogique, La pédiatrie des enfants retrouvés, Montréal, 2012.

Directeur de stage, Institut québécois des hautes études en Relations internationales, Université Laval, 2005.

Comité scientifique, Journées Charles - Coderre, Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke 2004.

Comité scientifique Les premiers Entretiens internationaux de l’Adoption, EFA, Montpellier, France. 2003.

Direction scientifique, cours, formations et conférences, Le Monde est ailleurs. 2003-…

Comité scientifique du Colloque Santé, EFA, Paris. 2002.

Comités scientifiques, Colloques sur la santé des voyageurs, 10e/11e/12e éditions, Montréal. 1998,2000, 2001.

Comité scientifique, Congrès international de médecine de voyage, ISTM, Montréal. 1999.

Représentant du doyen, Faculté des Sciences de l’Éducation, Université de Montréal. 1996.

Professeur adjoint de clinique de pédiatrie, Faculté de médecine, Université de Montréal, 1991-…

Centre de formation en techniques ambulancières, Collège Ahuntsic, Montréal. 1990.

Professeur chargé de formation clinique, Université de Montréal, Montréal, Qc. 1984-91.

 

Humanitaire & société

Secrétariat à l’adoption internationale, MSSSQ, 2016-17

Publicité citoyenne, Remplissez le vôtre, Statistique Canada, 2016

Fédération des familles d’accueil du Québec, 2016-17

Les prestations familiales & les congés parentaux, Qc 2014

Brunch entre amis : 20 personnalités cassent des œufs pour les Impatients, Québec-Amérique, Qc. 2012

Évacuation sanitaire haïtienne/ direction médicale orphelinats, MSSS & Immigration Canada, Qc. / Haïti. 2010

Vice-président/Cofondateur (avec Rémi Baril) de La société de pédiatrie internationale (SPI), Qc., 2005-10

Fondation « Protégez-vous », Office de protection au consommateur, Qc. 2001-03

Ambassadeur, La route verte. 2001-2003.

Coalition des médecins pour la justice sociale, Qc. 2000-01

Membre du Grand Jury, Forces Avenir Québec, Qc., 2000, 2001, 2002.

Vice-président administratif, Comité directeur, Unicef-Québec ; Comité international, Unicef-Canada.1998-2001

Pédiatre consultant, Parents sans Frontières, Qc. /Chine/Mongolie/Guatemala/Chili. 1997-2000

Coprésident fondateur de la Fondation Lucille Teasdale et Piero Corti, Qc. /Ouganda. 1995-98.

Pédiatre consultant, Terre des Hommes Canada, Qc. / Vietnam /Roumanie. 1995-2003

Fondation de la Première étape pour l’aide aux toxicomanes, Qc. 1994-95

Comité d’évaluation, Sciences culture Canada, Ministère des Sciences et de la Technologie, Canada. 1992-97

Fondation de l’hôpital Sainte-Justine, Les actions Cachou, Montréal & La Malbaie, Qc., 1990.

Ambassadeur, Opération enfant-soleil, Québec, 1989-91

 

Recherches & travaux

Suivi longitudinal d’une cohorte d’enfants adoptés-12/16 ans, UQAM/UDM, 2016-17

Fonctionnement cognitif en début de scolarisation et à l’adolescence d’enfants adoptés, UQAM, 2016

Regard pédiatrique sur le statut de mère dite porteuse, Chaire de notariat UDM/ Réforme droit de la famille, 2014

Pre-adoption adversity / maternal stress, and behavior prb. at school-age in inter. adoptees (collectif), Child Psy Hum Dev, É-U. 2012

Pre-Adoption Adversity /Self-Reported Behavior Problems in 7-year-old Inter. adoptees (collectif), Child Psy Hum Dev, É-U. 2012

Détresse psychologique après le tremblement de terre à Haïti (collectif) , SCP, Can. 2011

Strongyloides stercolaris prevalence in foreign-born children (collectif), ESPID, La Haye. 2011

Health status of adopted children after the Haitian earthquake (collectif), SCP, Can. 2011

Intervention postadoption internationale(collectif), CHU Sainte-Justine & MSSSS, Qc. 2008-11

Chicoine, J. F. L’ascendance de l’écolier dans L’école à 2 ans UDAPEL, Versailles, France, 2007

A CPSP Survey on Canadian Pediatrician’s’ Experience and Knowledge...(collectif), SCP, Can. 2006

Health Status…(collectif) International Conference on Infant Studies Westin Miyako, Kyoto, Japon, 2006.

Les orphelins vietnamiens et leurs dessins (collectif), SFP, Paris, France. 2005.

Health Status, Cognitive and Motor Development of Young Children Adopted…(collectif) IJBD, E-U 2005.

La pédiatrie des enfants retrouvés, CHU Sainte-Justine, Montréal, Qc. 2004

Projet Attachement (collectif), Société de pédiatrie internationale, France/Belgique/Suisse/Qc. 2004-07

Tre-em-les enfants en difficulté du Vietnam (avec R Baril), Agence intergouvernementale francophonie, Paris/ Hanoi 2004.

Adoption internationale, Co-boursier/Conseil de recherche médicale du Canada, UDM/UQAM. 1998-2007

Children from different countries: anthropometrical status, cognitive and motor development…(collectif)Miami.2003.

Accueil interdisciplinaire des enfants adoptés à Haïti (avec S. Caron), CIQ, Qc. 2001.

Long term follow up of chronic hepatitis B virus infection in children of different ethnic origin(collectif), Atlanta. 2001.

Évolution de la croissance et du développement d’une cohorte d’enfants asiatiques(collectif), SCP, Can. 2000.

État de santé et développement d'enfants d'origine étrangère adoptés au Québec(collectif), UQAM/CHU SJ,Qc. 1998-2011

Bilan de santé de 808 Chinoises nouvellement adoptées de l’étranger(collectif), APLF, Tours, France.1999

Des médecines dites douces : un pamphlet scientifique et humaniste, Qc. 1993

Le transport des enfants malades (avec M Robert), Université de Montréal, Qc. 1986

Inhalations méconiales d’hier à aujourd’hui (collectif), Samu de Paris, France. 1984

 

Livres & articles

Voir aussi les publications Facebook sur /www.facebook.com/lemondeestailleurs.com 2013-…

Collaborations spéciales à la section Débat, La Presse, 2016-…

Préface/ direction L’adoption : mieux vivre les 3 premières années après l'arrivée, J. Lemieux, QA, Qc. 2016.

Wikipédia Luc Chicoine, en collaboration avec la fondation du CHU Sainte-Justine. 2016

TDAH (avec N. Baillargeon), À Bâbord. 2015.

Reconstruire le cerveau des enfants blessés par la vie quotidienne, Féd familles d'accueil du Québec. 2015.

Préface/direction Respire, bébé, respire d'Annie Janvier, Québec Amérique 2015

Vaccination : un cadeau de l’homme à son bébé, Magazine Carnet Santé, Qc., 2014.

Saerskielte Omsorgsbehoc et Relativt begrep (avec J. Lemieux), Adopjons Forum, Oslo, Norvège, 2013.

Préface/ direction de La normalité adoptive de Johanne Lemieux, Québec-Amérique, Qc. 2013.

L’adoption d’enfants « à besoins spéciaux » (avec J. Lemieux & P. Germain), Cahiers Critiques de thérapie...2012

International adoption (Avec D. Tessier) in Travel Medecine Texbook, Mosbey, Londres, Angl. 2003/08/12.

Préface de Mon album du corps humain, Québec-Amérique, Qc., 2004, sortie réédition 2012.

La traversée des Cantons / Mes préférés / Manger en famille, Magazine Ricardo, Qc, 2012.

Préface/direction de Bébés illimités de Dominique Forget, Québec-Amérique, Qc., 2012.

Point de vue sur l’adoption d’enfants dits « à besoins spéciaux », SSSI, Genève, Suisse, 2012.

Intimidation à l’école : les chèvres de Monsieur Séguin, dans Et Vous ? Qc, 2012.

Puberté précoce & adoption internationale, FPAQ, Qc 2011.

L’examen clinique de l’enfant (avec P. Germain) in La pratique infirmière de l’examen, De Boeck, France, 2010.

Petit-déjeuner en famille : petit manifeste pour un retour à table, Revue Ricardo, Qc., 2010

Préface/direction de Perdus sans la nature de François Cardinal, Québec-Amérique, Qc., 2010

Lettre à l’autre In Coffret mille mots d’amour, Les Impatients, Qc., 2008.

Pratiques en adoption internationale : un Rubicon… (Avec J. Lemieux) In Adoption…, Prisme, Qc., 2007.

Voyages (avec S. Rashed) / Adoption internationale In Dictionnaire Weber, Gaëtan Morin, Qc., 2007, réédition 2013

Les enfants immobiles In La maltraitance : une réalité qui dérange, Éditions de l’Hôpital sainte-Justine, Qc., 2007.

Il n’y a plus d’orphelins ! In La petite histoire de Sainte-Justine, Éditions de l’Hôpital-sainte Justine, Qc., 2007.

Préface d’Enfant qui a mal, enfant qui fait mal ? de Caroline Archer, De Boeck, Louvain-la Neuve, Belgique, 200.7

Les troubles de l’attachement en adoption internationale (Avec J. Lemieux), JPE, France, 2006

Le bébé et l’eau du Bain : comment la garderie change la vie de vos enfants (avec N. Collard) QA, Qc.2006

Éthique de l’adoption in Le livre d’or des parents, Éditions de l’hôpital Sainte-Justine, Qc., 2005

Genitori addotivi e figli del mondo (Avec P. Germain & J. Lemieux), Éditions Erickson, Trento, Italie, 2004

La capacité du cerveau…à être adopté, Entretiens internationaux de Montpellier, EFA, Paris, France, 2004

L’enfant adopté dans le monde (en quinze chapitres et demi) (avec P. Germain J. Lemieux) HSJ, Qc.2003.

Le baba, 101 personnalités/101 recettes, JDP/CHU Sainte-Justine, Qc.2003.

La prévention des allergies alimentaires, le fer et votre bébé, Magazine Nestlé, Toronto, Can.2003.

Le Maine, Magazine Ricardo, Qc.2003.

Adoption internationale (collectif) in Guide SMV/ Centre de vaccination, Institut Pasteur, Paris. 2002.

Long term follow-up of chronic Hepatis B. (collectif), J infect dis, É.-U. 2002.

Adoption étrangère : point de vue du pédiatre, Médecine Thérapeutique Pédiatrie, France. 2001

Le voyage d’adoption (avec P. Germain), Régie régionale des Laurentides. 2001.

Nourrir son prochain, Prescription nutrition, Qc. 2000.

Et le bébé chinois ? Paediatric and Child Health, Toronto, Can.2001.

International adoption: the Quebec experience, Adoption Medical News, E.-U., 2000.

Hommage à Jean Mouton in Ibi Optime Manebimus. Paris.1999.

Adoption internationale (collectif) in fiche thérapeutique no 6, La Fontanelle, APQ, Qc. 1999.

Petite fable sur la résistance, Résistances sans frontières (collectifs), Revue L’actualité pharmaceutique, Qc. 1999.

Contexte de la visite médicale en postadoption (collectif), Revue Le Clinicien, Qc., 1998.

Locus Movere, Revue Le Médecin du Québec, Qc., 1998.

La santé des enfants venus du Vietnam, Revue Accueil, Paris, France, 1997.

L’humidité dans la maison, Salon de l’habitation, Qc., 1997.

Les intoxications (Avec L. Chicoine), in Précis de pédiatrie, Payot, Suisse, 1996.

Guide médical à l’intention des parents adoptants (collectif), MSSQ, Qc., 1995.

Adoption internationale (collectif), in Guide d’intervention en santé voyage, MSSQ, Qc. 1995.

Préface de La santé intime des femmes de Danièle Perrault, Éditions Logiques, Qc., 1993.

Le contrôle des armes : une question de santé publique (avec H. Rathjen), Union Médicale du Canada, Can.1993.

A la recherche du temps passé avec Jean et Madge, Les écrits du Canada français, Canada. 1993.

Les enfants miraculés, Interbloc, Qc.1993.

Adoption internationale : Conseils aux parents (collectif), MSSQ, Qc., 1993.

Nouvel âge : la belle histoire, Les grandes gueules, Journal Voir, Qc., 1993.

Mange bébé, mange (collectif), Revue Le médecin du Québec, Qc.1992.

Éthique l’homéopathie ? Revue Actualité médicale, Qc., 1992.

La guerre à la gastro, Cahier Mon enfant, Châtelaine, Qc., 1992.

Les jouets sécuritaires, Distribution au consommateur, Qc., 1992.

Guide d’antibiothérapie pratique en pédiatrie / A practical Guide… (collectif), CISE, Qc. 1989, 1992.

Intoxications aiguës : conduite à tenir / Management of Acute Poisoning : a guide (collectif), Ottawa, Can.1991.

Conseils d’hivernage pour les enfants, Acti-Menu/ Provi-Santé, Qc., 1988.

La réanimation cardio-respiratoire pédiatrique (Avec M. Robert), revue JASMU, Qc., 1987

Entretien avec Bertrand Tavernier (Avec L. Bonneville), revue de cinéma Séquences, Qc., 1983

Entrevues et critiques, revue de cinéma Séquences, Qc., 1980-92

 

Conférences & formations

Colloque Franco-roumain sur l’adoption, Toulouse, France. Mars 2017.

Adolescence, comme dans Attachement, Altérité et Aventure, Lévis. Avril 2017.

Brèves de pédiatrie en abandon, adoption & filiation, UDM, SAI 2016.

Attachement & adoption, EFA, Arras, France. 2016.

Marginalités d'apprentissage & troubles de l'attachement, DU, Université catholique de Lille, France. 2015.

L'estime de soi des enfants adoptés, EFA, Montpellier, France 2015

L'adolescence adoptive, EFA, Vincennes, France. 2015.

La pleine santé des enfants par les éducateurs (trices), Services de garde en milieu scolaire, Bromont. 2015.

Formation L'attachement en classe, Bathurst, Ministère de l'éducation, Nouveau-Brunswick. 2015.

Faire bouger ses enfants, MRC Brome Missisquoi, Cowansville. 2015.

Enfants et adolescents en Familles d’accueil : attachements et défis quotidiens, Joliette 2015, Laval 2015.

Mères de naissance, Table ronde sur la maternité de substitution, chaire de notariat de l'UDM, 2014.

J't'aime pas / J't'aime toujours pas, Grande bibliothèque du Québec, Montréal. 2014, 2015.

Attachement, négligence, ruptures et survie, Neuchâtel, Suisse. 2014.

Familles d'accueil, Québec 2014

Enfant adopté, enfant traumatisé ? EMDR Canada, Qc, 2014

Adoption internationale-humanisme & industrie, Colloque de santé mondiale, UDM, 2014

Adoption d’enfants en Asie de l’est, Montréal. 2014. 

Attachement parents-enfant, Alpabem, Laval. 2014.

Ateliers cliniques accompagnés en postadoption, Adoptons-nous, Neuchâtel, Suisse. 2013.

La normalité adoptive : questions d'attachement, Asso Péd, Lausanne & Fribourg, Suisse. 2013.

Besoins chirurgicaux des enfants adoptés, UDM. 2013.

La normalité adoptive, Musée des civilisations de Québec, Qc. 2013.

Enfants connectés, enfances déconnectées, Enfances & nouvelles technologies, UDM, Qc. 2012.

TCAF, parentalité et troubles du développement précoce, Association qc pour la santé mentale du nourrisson, Qc. 2012

Familles d'accueil et attachement, DPJ de Joliette, Qc. 2012.

Attachement : trajectoires zero-18 ans, Bibliothèque du Mile-End, Qc. 2012.

Difficultés, troubles & marginalités d'apprentissage des enfants adoptés, AQETA, Qc. 2012.

Lo sviluppo del cervello dell’essere umano dipende da come il bambino è trattato, ASPI, Lugano, Suisse. 2011.

Les enfants dans la société : notre dernière utopie ? AMUQ, Québec Qc. 2011.

L’adoption internationale, c’est fini, Université Laval, Québec, Qc.2011.

Formation Spécialisation clinique en Adoption, Sainte-Justine/UDM, Qc.2009.

L’attachement migratoire, Collège Gerald Godin, Pierrefonds, Qc.2009.

Les bébés à la crèche : risques, précautions, Association Emmi Pickler, Lausanne, Suisse. 2009.

Adoption internationale : humanisme et industrie, Club 44, La Chaux-de-Fonds, Suisse. 2009.

Autoriser l’autorité, UDAPEL Versailles, France. 2009.

Éducation primaire, Trois-Rivières, Qc. 2009.

Le voyage en trois temps, Montréal, Qc. 2009.

Les troubles d’apprentissages des enfants adoptés, L’envol, Louvain-la-Neuve, Belgique. 2009.

Formation Spécialisation clinique en Adoption, Ministère des affaires sociales du canton de Vaux, Suisse. 2008.

Formation Attachement, Association Namuroise de Psychothérapie Systémique, Belgique. 2007.

La protection de l’enfance, Parents-secours, Qc. 2007.

Des besoins adaptés en garderie, Association de l’ouest de l’île pour les handicapés intellectuels, Qc. 2007.

Scolarisation précoce (avec Edwige Antier & Raymonde Caffari), UDAPEL, Versailles, France. 2007.

La sécurité affective des antivaccinaux, Qc., 2006-10

Vaccination : le paradoxe du risque zéro, CSJ., Montréal. 2006.

Les enfants et les garderies, Conseil québécois des services de garde (CQSGEE), Québec, Qc.2006.

La sécurité affective des enfants et des ados, Théâtre Hector Charland, L'Assomption, Qc.2006.

Attachement, altérité et aventure, Ste Hyacinthe. Victoriaville, Qc. 2005.

Formation en Attachement / trafic d’enfants, Juges de la cour du Québec. 2005.

Des défis pour les familles et les éducateurs, Ministère de l’Éducation, Rimouski, Qc. 2005.

Formation Programme de perfectionnement clinique en adoption internationale, Montréal, Qc., 2005, 2007.

Adoption et neurosciences Québec, Suisse, France, & Belgique. 2004-2011.

Formation La pédiatrie des enfants retrouvés, Ministère de la Famille de Wallonie, Belgique. 2004.

Formation La pédiatrie des enfants retrouvés Croix-Rouge Luxembourgeoise, Luxembourg. 2004.

Adoption internationale, Luxembourg. 2004.

Les échecs en adoption, Journées Charles-Coderre. Faculté de droit de l’université de Sherbrooke. 2004.

Adoption internationale, Lausanne, Neuchâtel, Suisse. 2003-2011.

Attachement parents-enfant, Québec, Suisse, France, Belgique & Luxembourg. 2003-11.

Formation L’année après l’adoption, Toulouse, Montpellier, France. 2003.

NTIC et médecine de l’adoption, Société française de médecine de voyage (SMV), Paris. 2003.

Attachements, Enfance et Foyers, Lausanne, Suisse. 2003

Éradication de la polio : du Pérou à l’Eldorado, Entretiens Jacques Cartier, Lyon, France, 2003

Le cerveau à être adopté, Les entretiens internationaux de l’adoption, EFA, Montpellier, France. 2003.

La première année après l’adoption, Montpellier, Toulouse. 2003.

Questions en pédiatrie internationale, Montréal. 2003

Adoption internationale : de l’orphelinat à l’école, AQETA, Qc. 2002.

L’enfant adopté au Québec, Carrefour sur la santé de l’enfant adopté, EFA, Paris, France. 2002.

Anthropologie médicale de l’aventure. Montréal La Malbaie, Qc. 2001- 02.

Adoption étrangère : prise en charge médicale, SMV, Institut Alfred Fournier, Paris, France. 2001.

À l’Est d’Éden : géomédecine en Europe de l’Est, Montréal, Qc. 2000.

Quebec experience and other cultural shortcuts (avec Jerry Jenista), JCISC, Washington, É.-U. 2000.

Des trousses de voyage, La santé des enfants chinois, La pédiatrie internationale. Montréal & Hull, Qc.1998-2000.

Pédiatrie internationale, Québec, France & Swedish hospital d’Hanoi, Vietnam. 1998-2011.

La santé, la maladie en voyage, Montréal & Lac Nominingue, Qc. 1998.

La santé des enfants mongols, Montréal, Qc.1998.

L’hépatite A, Vaccination et voyage, Voyage vers la famille, Anthropologie médicale de l’aventure, Qc.1997-2004.

Éthique & santé dans les médias, Forum des leaders, Montréal, Qc.1995.

Adoption internationale, Liège, Bruxelles, Louvain, Sainte –Godinne, Namur, Wépion, Belgique.1994-2013.

Adoption internationale, Paris, Strasbourg, Nîmes, Lille, Brest, Colmar, Nancy, Le Mans, Arras, Montpellier, Nice, Nantes, Valence, Vincennes, Toulouse, Poitiers, Martigues, Archamps, France.1993-2014.

Adoption internationale, Québec, Montréal, Hull, Sept-Îles, Saguenay, Victoriaville, Rivière-du-Loup, 1993-2014

La démographie des urgences, le Journalisme médical, la cause des ados, Montréal & Québec, Qc. 1992

Qui peut être journaliste ? FPJQ, Québec, Qc., 1992.

La revue critique des médecines sacrées, traditionnelles et dites douces, Montréal, Qc., 1991-94

Les infections courantes en pédiatrie, Infections et garderie, Le rôle des E. coli, Montréal & Laval, Qc.1987-93.

Pédiatrie d’urgence, La réanimation cardiorespiratoire chez l’enfant, Montréal, Qc. 1987-88.

Les laits humanisés, Foire internationale de Montréal, Qc.1987.

Intubation orotrachéale du chaton, Transport des enfants malades, Pédiatrie préhospitalière, Montréal, Qc. 1986-87.

Les Encéphalites virales, La régulation pédiatrique au Québec, Paris, France. 1984-86.

 

Éducation & Expertise

Consultant, Le cerveau c’est génial, Institut A. Frappier/Musée de la civilisation, Laval & Québec. 2016-17

Réviseur, Alcool & grossesse, Direction de la santé publique, CIUSSS de Québec, 2016.

Réviseur, revue de psychoéducation, 2015

Participant, Les transmissions familiales, INRS/UQAM, Fidès. 2013.

Groupe de travail sur les communications, département de pédiatrie, CHU Sainte-Justine. 2013.

Consultant, Régie du cinéma du Québec. 2012.

Consultant, auteur & conférences, Commence pas ta vie par la fin, SAAQ, Qc.2011-13

Directeur de collection, La santé du monde, Québec-Amérique, Qc. 2010-…

Consultant, Comité d’expert pour l’accueil des enfants adoptés, Immigration Canada. 2006.

Consultant, Politiques d’accueil des enfants adoptés, Ministère de la famille de Wallonie, Belgique. 2004.

Consultant, Le guide Marabout de l’adoption de Janice Peyre, France, Qc. 2004

Consultant, Syndrome d’alcoolisation fœtale, INSP, Ministère de la Santé du Québec, Qc. 2004.

Marketing social, Les enfants valent bien un petit déjeuner, Enzymes, Qc.2004.

Comité sur les politiques en matière d’adoption, Ministère du Développement social du Canada, Can.2004.

Consultant, Conseil de promotion de la Santé en Île-de-France, France Qc. 2003.

Consultant, Revue Santé mentale au Québec, Qc.2003.

Cofondateur (avec Rémi Baril) & direction scientifique, Le monde est ailleurs Inc. 2002-…

Animateur, Le lait au banc des accusés, Institut canadien de nutrition, Québec Qc., 2002.

Consultant, Guide pratique sur la pédiatrie. Magazine Québec Sciences, Qc. 2000.

Consultant, L’alimentation de la femme enceinte d’Hélène Laurendeau & Brigitte Coutu, Qc., 1999.

Consultant, La Chambre : les maladies infectieuses et les enfants, Théâtre du Petit Chaplin, Qc., 1999.

Consultant, Children and youth new to Canada, Société Canadienne de pédiatrie, Can.1999.

Interview, Le Québec malade de sa santé, Le Nouvel Observateur, France. 1999.

Sous-comité de planification des interventions, AMMIQ, Qc.1998-1999.

Porte-parole, La Sécurité piétonnière, Société de l’assurance automobile du Québec, Qc. 1997.

Porte-parole, La santé du cœur, DSC de la Cité de la Santé de Laval, Qc.1994.

Consultant, La santé des enfants en garderie, DSC de Beauceville, Qc.1994.

Consultant, Guide pratique sur l’enfance, Magazine Québec Science, Qc. 1994.

Président du comité départemental des politiques de santé et des communications, UDM/HSJ, Qc. 1991-95

Concepteur, Installation vidéo : 150 ieme anniversaire de la faculté de médecine de l'UDM, AMPLFC, Qc. 1993.

Animateur, La vie professionnelle et personnelle des médecins en l’an 2000, Collège des médecins, Qc. 1992

Consultant, Les médecines douces et l’exercice professionnel, Collège des médecins, Qc. 1992.

Consultant, comité scientifique, Acti-Menu, Qc. 1991-94.

Consultant, Les traumatismes au Québec : comprendre pour prévenir, DSC hôpital Général de Montréal, Qc. 1991.

Animateur, L’obésité : intervenir sans nuire, Corporation professionnelle des diététistes du Québec, Qc. 1990.

Consultant, La santé, ça se garde, DSC de l’Hôpital St-Luc, Montréal, Qc. 1989.

Consultant, Des enfants gardés...en sécurité, Office des services de garde à l’enfance, Pub du Québec. 1988.

Comité de publicité, Direction générale de l’hôpital Ste-Justine, Qc. 1987-88.

Consultant, On s’occupe des petits en grand, Direction générale de l’hôpital Ste-Justine, Qc. 1987-1988.

Consultant, Protégez votre enfant des accidents, Société canadienne de pédiatrie.1987

Consultant, Des enfants gardés...en santé, Office des services de garde à l’enfance, Pub du Québec. 1985.

 

Radio & Télévision

Participant, Les francs-tireurs, TQ, 2016.

Participant, La nature selon Boucar, Dessine-moi un dimanche, Le téléjournal, SRC. 2015-16.

Expert invité, Toute une histoire, France 2, 2015

Expert invité, Banc Public, Télé Québec 2015

Panéliste, Le combat des livres, Société Radio-Canada, 2014.

Participant Prière de ne pas envoyer de fleurs (Ricardo Larrivée), SRC 2014.

Participant, Une enfance pour la vie, On a mis quelqu'un au monde, SRC 2012.

Participant, Plus on est de fous plus on lit, SRC 2012-17

Participant, En direct de l’univers (Benoit Brière), SRC 2012

Participant Guide Resto Voir, Évasion. 2012.

Participant Le casse-tête des garderies, Trinôme/Canal vie. 2012.

Participant, Deux filles le matin, TVA. 2008-2017.

Participant, Salut Bonjour, TVA. 2012.

Participant, On prend toujours un train, SRC. 2011.

Panéliste Christiane Charrette, première chaine, SRC. 2008-11.

Interprète. Tout sur moi, Cirrus / Radio-Canada. 2008.

Participant L’autre midi à la table d’à côté (avec Marcel Ruffo), 2007.

Interprète, Legendre Idéal, SRC. 2007.

Participant Ça pourrait vous arriver : l’adoption, Productions J/ TVA. 2007.

Participant Le combat des films Bazzo.TV, TQ. 2007

Interprète, Annie et ses hommes TVA. 2007.

Chroniqueur/ Interview Puisqu’il faut se lever 98.5, 2006-2017

Participant, Ras-le bol les femmes/Canal vie, 2006

Participant, Il va y en avoir du sport, TQ, 2004-05.

Animateur invité Bibliotheca Junior (Anne Dorval, Madeleine Arbour) TV5. 2004.

Coauteur invité & interprète Un gars, une fille, Avanti /SRC. 2003.

Participant Priorité Santé, RDI France. 2003.

Chroniqueur, Ricardo, La Presse Télé/Ricardo média/SRC. 2002-2017.

Participant Le plaisir croît avec l’usage (Marie-France Bazzo), Les francs-tireurs, TQ. 2002.

Interprète, Ayoye, SRC. 2002.

Participant/Plombier, Les refrains d’abord, SRC. 2001.

Éditorialiste Radio 16, SRC. 1997-98.

Chroniqueur radio VSD Bonjour, Indicatif Présent, SRC. 1995-2004.

Concepteur, rédacteur en chef & coanimateur, Alimentaire, mon cher Watson, Zestcom/TVA. 1994-95.

Chroniqueur radio, Zapping, Bonjour Montréal, Radio-mutuel. 1993-94.

Consultant Gym Tonic, DSP/Trinôme/Canal Famille.1991.

Chroniqueur télé, Nos enfants, TVA.1991.

Chroniqueur Défi Santé Acti-menu, CJMS.1991.

Coanimateur télé Opération Enfant-Soleil, TVA. 1989-91.

Animateur, coauteur, concepteur scientifique, Comment ça va ? Ideacom/SRC.1988-90.

Chroniqueur télé, Le monde de Martin, Marguerite et Cie, Prisma/TQS. 1986-88.

Chroniqueur radio À votre service, SRC.1986-88.

 

Cinéma & vidéos

Scénario, Mourir en vie/Dying alive, sortie 2018.

Conseiller au scénario, Embrasse-moi comme tu m'aimes d’André Forcier (long métrage), Sodec/Paria, Qc. 2016.

Conseiller, Lost Soul d’Anik Jean & JF Bergeron (moyen métrage Fiction autour de l’amour maternel), Qc. 2015-16.

Consultant, Vietnam-une histoire d’amour de Marc Poirel, Série Les Grands Explorateurs, Vietnam/Quebec. 2015

Président du jury international et documentaire, Festival Cinéma du monde, Sherbrooke, avril 2015

Conseiller au scénario, Coteau Rouge d’André Forcier, Sodec/Paria/ATOPIA, long métrage fiction, Qc. 2011

Participant, De l’enfant rêvé à l’enfant réel d’Andrea Negrelli, Productions LIVE, long métrage docu, France. 2009

Conseiller au scénario, Je me souviens d’André Forcier, Paria/ATOPIA, long métrage fiction, 90 min Qc. 2009

Participant, Québec sur ordonnances de Paul Arcand, Cinémaginaire, Long métrage docu, Qc. 2007.

Participant, les voleurs d’enfance de Paul Arcand, Cinémaginaire, Long métrage docu, Qc. 2005.

Collaborateur, Adoption internationale : les dessous d’un trafic, Galaxie, Long métrage docu, France.2004.

Interprète, Acapulco gold d’André Forcier, Productions du Paria, Fiction, Qc. 2004.

Conseiller Voyage au bout de la rue de Claude Grenier, moyen métrage docu Cameroun/Qc.2004.

Consultant, Made in China de Karin L. Lee, long métrage docu, Canada. 2000

Collaborateur, Office des Communications sociales du Québec/Médiacom. Qc. 1996-98.

Narrateur, Un CMDP en santé, Association des CMDP du Québec et Production La Pleine Lune, Qc.1994.

Narrateur, La L.U.N.A., Département d’obstétrique-gynécologie, Hôpital Sacré-Cœur, Qc.1993.

Auteur Quelques instants dans la vie de bébé, CISE, Vidéo 60 min, Qc. 1993.

Auteur Les 6 premiers mois de la vie, Vidéo-parents, Cérès International, Vidéocassette 50 min Qc. 1993.

Auteur Les premiers pas de bébé, Vidéo-parents, Cérès International, Vidéocassette 50 min Qc. 1993.

Consultant, Coup de tête, M & M productions et Santé Bien-Être Canada, Can. 1992.

Auteur Un bref historique des médecines dites douces CPMQ /UDM, Vidéo 40 min, Qc. 1992.

Animateur, Les otites moyennes aiguës, Health Link Communications Inc., Toronto, Can., 1991

Animateur Juste un petit Pik Pik, CISE, Qc., 1990.

Animateur, L’asthme, Health Link Communications Inc. Toronto. 1989.

Participant, La leçon magistrale, Service de pédagogie de l’Université de Montréal, Qc. 1989.

Comité de rédaction, revue de cinéma Séquences, Qc. 1981-85.

 

TIC & NTIC

Recherche, textes & animation, Commence pas ta vie par la fin, SAAQ, saaq.gouv.qc.ca, 2012-13/en ligne

Coanimateur & coauteur (Avec H. Laurendeau), Les enfants à table, www.Ricardocuisine.com, 2012/en ligne

Concept, textes & animation Aux Petits soins : la fièvre, le rhume, les vaccins, les otites, Canoë/ LMEA, 2008-09

Définitions médicales (avec P. Payer), Services vie & Canoë, servicevie.com, /fr. canoe.ca, 2008/en ligne

Consultant & rédacteur en chef Portail Santé et société, servicevie.com, Transcontinental / LMEA. 2007-09.

Coauteur Droits de l’enfant en Chine, Qc. /Chine, meanomadis.com, LMEA, 2005.

Coauteur Projet Tre em – les enfants du Vietnam, Vietnam/France/Canada, meanomadis.com. LMEA, 2004.

Coauteur Terres d’abandon, Autopsie de l’abandon, Anthropologues et adoptés, Santé des enfants adoptés, Examiner les risques, Bibliothèque des enfants perdus www.meanomadis.com, 2003-10

Coauteur (avec R. Baril) Abandon, Adoption, Autres mondes, www.meanomadis.com, LMEA, 2002-10


 

Photo Le monde est ailleurs


Le Dr Jean-François Chicoine MD Pédiatre

Extraits & Citations

2017


« À sept ans, les mots d'une petite fille en disent moins long que son crayon. La langue encore infantile aplatit, sa parole est trop basique. Il y a risque de sous-dosage. L’enfant s’y retrouve, mais qu’imparfaitement. Avec le jeu libre et les histoires inventées, l'imagination illimitée d'un dessin sait mieux capturer la complexité des images qui accompagnent les états d'âme du petit, ses sensations, ses émotions, ses représentations, ainsi que ses pensées. En dessinant, l’enfant ne se soumet plus au réel. Il l’accepte, il y touche, il s’y love. En y témoignant franchement de tout et de rien, comme de ses comportements reproducteurs, de la conception à parentalisation, avec des couleurs, des contrastes ou des textures, l’enfant pratique tranquillos la suite. L’enfant se pratique à faire des enfants. »

La falle à l’air : carnets de pédiatrie à l’intention des familles, à venir 2018


« Aimer ses enfants, c’est aussi savoir les provoquer. Ainsi renforce-t-on l’attachement des enfants pour leurs parents à l’occasion de la période estivale. Simplement en les exposant à des situations différentes, voire inusitées, avec un certain degré de risques calculés, et capables de faire naitre en eux le désir de devenir des individus autonomes, s’exprimant par eux-mêmes. Et, ce, non sans les voir demander de l’aide ou faire des compromis, mais en mettant sur la table : leurs corps, des sensations, leurs émotions, leurs tripes, leurs désirs. Pas d’aventure de la vie sans libido, rappelait Françoise Dolto. Parmi toutes les attitudes parentales capables de renforcer le lien parents-enfant et, conséquemment l’attachement des enfants, particulièrement celui des ados, pour leurs « vieux », il faut donc nommer la coopération, celle qui peut insuffler à l’enfant qui grandit la capacité de se sentir compétent et efficace. Pour ce, rien de mieux que d’aller jouer dehors, de les laisser jouer dehors. Depuis quelques semaines, je m’intéresse tout spécialement aux étés des familles que je soigne. Plusieurs sont épuisées, le travail, les examens, les conflits, les déceptions, les dérégulations. Au programme qu’elles me décrivent : raffermir les liens en travaillant sur leur disponibilité de parents, sur les repas en famille, sur le versant sensible du cœur, sur l’acceptation des qualités et des défauts de l’autre en devenir. Beau programme. Mais insuffisant. Insuffisant si on ne laisse pas le plus petit que soi aller jouer un peu dans le trafic. Que de planning ennuyeux cet été : consoles de jeux, vélo peut-être, se baigner une fois, pas de visites à la ferme ni au verger, les scouts yark, pas de sport d’équipe, pas de lecture dans un hamac, pas de camping. Pire : « on prévoit une semaine à Cuba l’hiver prochain ». (Rien à foutre de cette semaine potentielle à Cuba. C’est cet été que les petits cerveaux ont à se développer.) Les familles qui travaillent à leur compte, les mamans célibataires, les adultes dépressifs, stressés qui viennent de perdre leur emploi ou leur conjoint, ceux qui déménagent et rénovent, tout ce petit groupe est particulièrement à risque de voir leur progéniture échappée à leur confiance, malgré leur sensibilité et leur amour pour leurs enfants. On parle d’attachement, d’apaisement, pas d’amour. L’amour vient ensuite. Un parent n’est pas là que pour donner de l’amour, il est là aussi pour MONTRER quelque chose à ses enfants. Dont la voie de l’expérimentation, de l’aventure et du grand air. Le comportement d’attachement s’observe dans le collage, oui, mais également à travers la possibilité d’une provocation. S’en suivront des liens consolidés, des jeunes plus intéressants, des idées mieux intégrés, moins d’obésité, moins de myopie, plus de passions, plus de possibilités d’avenir. Aimer, c’est aussi savoir donner un coup de pied au cul. Pour montrer à trébucher mieux. Le bon pied, n’empêche. »

Le lien parents-enfant estival, Le monde est ailleurs 2016


 « Ces adultes sont intelligents, sans malice au demeurant, de leur temps, avec leurs qualités, assis côte à côte dans le bureau de ma consultation médicale. Et ils viennent de comprendre que la file indienne des faux humanitaires et des politiques endormis rencontrés tout au long de leur projet d’adoption n’auront jamais raison du bout de la ligne, je parle ici de ces professionnels de l’enfance, dont je suis, et qui prennent l’enfant comme point d’ancrage vers les milieux - ses parents en devenir, puis sa famille élargie, puis toute sa patrie d’accueil-et non l’inverse, comme s’il y avait un droit à l’enfant dans nos sociétés qui peuvent s’offrir tout, et de tout, y compris une descendance. J’ajoute, tandis qu’on s’apprivoise : « Je ne suis pas là pour plaire, je suis un brigadier scolaire de l’adoption, alors on se ressaisit, ensemble nous allons traverser la rue, mais l’autre rue, pas celle que vous pensiez franchir, l’enfant réel vous attend de l’autre bord, c’est possiblement le vôtre, pas celui des autres, je ne suis pas là pour vous juger, nous sommes là pour travailler avec vous. »

Préface de Les trois premières années après l'adoption, 2016

« Les conditions objectives naissent du social, mais ne s’en séparent jamais tout à fait, et surtout pas en médecine, dont l’ambition est de soigner selon les données les plus probantes, mais aussi en fonction des désirs des personnes et leurs sociétés. »

TDAH, 2015

 « Prendre soin d’un enfant blessé suppose du cran et de l’intuition. Il faut pouvoir pénétrer dans un monde qui a sa propre logique. Et en ressortir, sainement. »

Reconstruire le cerveau des enfants blessés, 2015

 

« L’état actuel des connaissances relatives au développement sensoriperceptif du fœtus et aux effets du stress maternel sur son tempérament, sa cognition ou ses capacités de survie, d’apaisement ou de rêverie ultérieures nous révèle que la mère dite porteuse est bien physiologiquement sa (première) mère et l’effacement anticipé de la prosodie de la voix maternelle, psychologiquement sa (première) rupture. En cela, le travail du pédiatre intervenant auprès d’un enfant né d’une gestation par procuration, ainsi que plus ou moins directement aux côtés de ses parents fantasmés/génétiques/d’intention, ne diffère pas de celui qui s’exerce avec un enfant abandonné et ses familles soignantes d’accueil/adoptives, d’autant que la résolution des questionnements fondateurs du type « qui a souffert ou profité, ou non, de ma naissance? » y parait tout aussi vitale, et pas moins complexe à aborder en consultation. Ni le la force du désir d’enfant des parents donneurs-receveurs ou receveurs tout court, ni l’âge précoce et facilitant du nourrisson pour développer un attachement sécure et privilégié, ne doivent éclipser la subtilité des écueils ( ex. flous génétiques, illégalités ou immoralités instituées, conflits de loyauté, blessures et cassures traumatiques, engrammes parentaux, soi-disant droit à l’enfant) et des défis en place ( ex. compétences, sensibilités, disponibilités et capacités de mise en famille, arborescences familiales, attachements multiples avec des pères/papas et des mères/mamans) pour la construction de la base de sécurité de l’enfant-Sujet. Advenant des possibles, le respect de l’intérêt supérieur de l’enfant ainsi né commande des attentes, d’ailleurs revendiquées par les devenus grands : le bris de l’anonymat génétique, le respect de la légalité instituée, l’évaluation psychique et sociale des acteurs en place, un portrait et un accompagnement étroit de l’enceintée, une autorisation d’exercice de la parentalité aux pèremères d’accueil ainsi qu’un suivi médical, psychologique et filiatif, autant d’incontournables pour la santé comportementale de l’enfant et la profondeur de sens de son récit de vie à bâtir. »

Regard pédiatrique sur l’enfant né d’une mère dite porteuse, 2014

 

 « À 12 mois par exemple, l’enfant québécois doit recevoir 4 injections. Tant et si bien que les vaccinateurs ont parfois l’impression de trouer le bébé. Vous lui donnez un verre d’eau et il a l’air d’une fontaine ! Mais les injections ont beau être éprouvantes pour l’enfant et ses parents, personne n’a, et ne dit, que c’est une mauvaise nouvelle. Bien au contraire : on aime les vaccins ! »

La vaccination : un cadeau de l’homme à son enfant, 2014

 

« D’office, malgré les meilleures intentions du monde, les meilleurs parents ne peuvent pas pleinement accueillir les blessures, fractures, retards, séquelles et traumatismes de leurs enfants nouvellement adoptés. La narration rétrospective des souffrances de l’enfant est si lourde à métaboliser qu’ils la croient absurde ou la juge trop envahissante. Il leur faut donc faire avec, modifier leurs lunettes sur la différence, tenir compte du passé pour mieux vivre l’avenir, construire sur le déconstruit, changer— oui, changer — leurs façons de faire, prioriser, réinventer, aller au-delà des narcissismes contemporains, s’appuyer sur des professionnels du coaching parental au moment du penalty et s’astreindre à un schéma d’interventions au quotidien pour permettre à l’enfant d’émerger au maximum de l’adversité. »

Préface de La normalité adoptive, 2013

 

« Qu’est-ce au juste qu’un enfant « à besoin spécial » tel qu’on le propose dorénavant aux parents potentiels du monde, en porte à faux avec les images d’enfants mythiques, parfois entretenues durant de longues années d’infertilité ? En quoi et pour qui, en fonction de quelle grille évaluative et comparativement à quelle population de référence se passe-t-on le mot, sans égard pour la lettre, en privilégiant l’efficience – « adoptez plus vite ! » – plutôt que l’éthique – « On vous propose un enfant « aux besoins spéciaux », sinon, désolé, aux parents suivants ! ? »

Adoption internationale, familles et enfants dits « à besoins spéciaux », 2012

 

« Encore à leur âge, les ados attendent de leurs parents de la sécurité, de l’apaisement, une relation d’attachement et de compréhension. Comme parent, malgré l’éloignement, leur indiquer notre disponibilité discrétion, les aide à développer leur estime d’eux-mêmes, leur coopération avec les autres, leur ambition pour eux et pour les autres. »

Commence pas ta vie par la fin, SAAQ 2012

 

« On fait des enfants pour soi, pour donner de soi, pour mettre un peu de soi dans nos familles et nos sociétés et pour faire que soi existe encore un peu après sa mort. »

Préface de Bébés illimités, 2012

 

« Faciliter l’adoption des enfants dits « à besoins spéciaux » a une légitimité défendable en harmonie avec le principe de l’intérêt supérieur de l’enfant. Alors que des enfants sont en attente de projets de vie familiale permanents dans les pays d’origine, ailleurs, des étrangers en désir d’enfants se font d’autant plus demandeurs que leur patience est mise à l’épreuve par une offre raréfiée d’enfants dits « sans besoins spéciaux ». Par ailleurs, il parait préoccupant que ces prétendus « besoins spéciaux » des enfants soient si mal identifiés, que leurs futurs parents soient si mal préparés et nos pays d'accueil si mal équipés pour les prendre en charge. En l’absence d’expertise sociale et médicale adéquate, la notion de « besoins spéciaux » devient ainsi un fourre-tout politique et culturel. »

Point de vue sur l'adoption d'enfants dits " à besoin spéciaux", 2012

 

« Mais dans la lutte à la violence ordinaire, les modèles à suivre ne sont pas légion. Cinquante pour cent des ménages écoutent toujours la télévision à table ; à la rencontre scolaire où je vous ai convaincu d’aller, une enseignante était fabuleuse, l’autre était stressée, la troisième mâchait de la gomme et disait « aye », alors vous vous êtes senti impuissant et écœuré. Les adultes se conduisant de façon exemplaire se font rares depuis que nous nous sommes habitués aux tutoiements des réceptionnistes, aux profilages ethniques, aux vomissures des animateurs radio, aux salissures des politiciens, aux marie-couche-toi-là des téléréalités, aux first-person shooter des jeux vidéo, aux doigts d’honneur des automobilistes qui n’aiment pas les cyclistes, aux doigts d’honneur des cyclistes qui n’aiment pas les automobilistes, aux viols des pare-brise par les squeegees, aux vols de nos économies par les cravatés, enfin à toute cette merde non-stop, ces mauvaises manières soi-disant sacrées «nouvel art de vivre», ce monde de mal élevés que l’enfant en croissance se voit contraint d’imiter. En attendant de manger, ou d’être mangé. »

Les chèvres de Monsieur Séguin, 2012

 

« Trop d’écoliers ne mangent pas le matin, c’est vrai. C’est une atteinte à des principes supérieurs d’équité. Mais pas des dizaines de milliers d’écoliers, et pas uniquement, ni obligatoirement, ceux de parents ou d’un voisinage financièrement défavorisés. Je n’arrive pas à adhérer au sentiment contagieux voulant que l’universalité des petits déjeuners scolaires soit une victoire pour l’ordre social. Des familles à risques doivent être supportées, professionnellement, pas par charité, pas à la louche, mais par cuillérées. Qui sommes-nous pour juger massivement de leur niveau d’engagement auprès de leurs enfants ? Avec pareil régime, c’est quasiment tout le Québec de la grande noirceur qu’on aurait jadis privé de cretons à domicile. »

Petit manifeste pour un retour à table, 2010

 

« Le cerveau du bébé humain n’est pas différent de celui de son cousin et a un égal besoin de prendre l’air. Effectivement, beaucoup d’air, de vibrations et de stimulations aident les neurones à mieux se développer et à mieux se dépasser. Autrement, quel intérêt pour le fœtus d’abandonner la quiétude utérine ? C’est avec l’expérience et à force de pouvoir s’exciter et se calmer en alternance que l’enfant construit sa perception de son corps et des objets, puis la permanence des autres, et qu’il en tire ultimement un bien-être et une meilleure compréhension du monde qui l’entoure. Privé d’occasions sensoriellement et émotionnellement significatives, l’enfant devient incapable de se comprendre lui-même, de saisir l’univers dans lequel il évolue et de concevoir ce qu’il peut attendre des autres, et les autres de lui. Alors, il attaque, fuit ou s’écroule. S’habiller, se nourrir, se concentrer, décoder, travailler, participer, donner, sourire, tout devient un tour de force tellement l’essentiel de son cerveau n’est ultimement consacré qu’à faire suivre la machine. »

Préface de Perdus sans la nature, 2010

 

« On approche l’enfant couché, ou assis sur son parent, debout même si le petit est impatient de montrer son savoir-faire, voire dans des positions inhabituelles, du moins quand sa condition clinique le permet; si le parent se tient près de la table d’examen, on l’encourage à se tenir au pied du bébé, à se faire l’adulte parental rassurant, mais sans être envahissant ou excessivement explicatif; l’enfant bien contenu par les mains et la voix de l’examinateur est déjà partiellement apaisé; à cet âge de la vie, il est normalement à même de supporter des expériences de séparation, sans en prendre ombrage. D’ailleurs ces petits manques sont formateurs, anticipateurs. »

La pratique infirmière, 2010

 

« Les institutions du monde n’étant pas des antichambres de vie, la place de la très grande majorité des enfants perdus devrait invariablement se trouver aux côtés de parents ou d’adultes parentaux aptes à bâtir leur confiance en eux, à les autonomiser et à soutenir la naissance de leur empathie de la bonne façon, c'est-à-dire inconditionnellement, chaleureusement, dans la continuité ainsi que dans la prévisibilité. L’adoption internationale est bien un humanisme, voire un encart de l’amour et du social à l’ère de notre grand devoir génomique. Mais trouver l’enfant n’est pas tout, il faut aussi pouvoir le retrouver. Ainsi, les différents acteurs politiques, juridiques, sociologiques, anthropologiques, psychologiques, associatifs ou médicaux qui promettent ou permettent le merveilleux ne doivent pas occulter que c’est d’abord la perte, qui constitue la fondation première de l’identité adoptive. L’occasion a beau être belle, elle commande de faire ce qui n’est pas fait d’office : de saisir les misères, les détresses, les racismes, les eugénismes, les dénis, etc. qui se situent en amont de l’abandon; d’endiguer au mieux la traite ou le trafic du petit de l’homme; de soulager l’enfant de sa malnutrition, de ses infections et de ses carences multiples; d’outiller impérativement les parents adoptifs appelés à panser au quotidien la matière cérébrale des enfants blessés; et de redonner aux nouveaux arrivants du temps pour jouer. L’occasion commande enfin, et surtout, de ne jamais confondre charité, humanitaire et parentalité. »

Adoption internationale : humanisme et industrie, 2009

 

« Des milliards de fois, il faudra s’y exercer, pratiquer mon va, ton vient. Car faire confiance est un acte synchronisé. Le bonheur ne saurait être improvisé. Toi, moi, toi, moi, toi, moi, chacun à son tour, entre deux silences bien placés. Pour que naisse le tour de parole... Aimer, c’est savoir attendre son tour. »

Lettre à l'autre, 2008

 

« Entre la part grandissante faite à l’imitation et celle de plus en plus étriquée réservée au jeu, nos sociétés, pourtant dites de loisir, se débrouillent de moins en moins bien. Et elles jettent dorénavant leur dévolu sur des petits garçons et des petites filles de plus en plus en plus jeunes. On aurait presqu’envie de parler d’éducophilie. »

L’ascendance de l’écolier, 2007

 

« On repliait ensuite ses orteils, tous sauf le gros orteil, en les pressant artificiellement contre la plante pour qu'ils y adhèrent chaque jour plus que le précédent tout en prenant soin de bien empaqueter le tout dans des bandages étouffants. Jour après jour, on reprenait le même traitement, le pied étant ensuite encarcané dans une chaussure spéciale - de plus en plus étroite à mesure que les petites se miniaturisaient. Après deux ou trois ans de sévices, le pied avait enfin la forme souhaitée, quelque chose comme la forme d'un cône dont la prétendue et exquise beauté faisait la joie des poètes et des gorges chaudes parmi les esthètes. Le pied handicapé recouvert d'une pantoufle brodée et parfumée était une source soyeuse et sans pareille de curiosité et de sex-appeal psychotonique et secret. En Chine, faut-il le rappeler, les richesses individuelles ont toujours été source de suspicion, voire d’excitation… »

Les enfants immobiles, 2007

 

« Une petite fille de 8 ans -qui avait plusieurs vies derrière elle- nous avouait l’autre jour qu’elle se sentait méchante à chaque fois que quelqu’un lui adressait un commentaire ou une réprimande. Nous lui avons répondu qu’elle n’était pas méchante, simplement qu’elle était en train de guérir. »

Les troubles de l’attachement en adoption internationale, 2007

 

« Tant que l’individuation n’est pas achevée, tant que l’enfant n’a pas pleinement intériorisé les figures des adultes qui lui procurent une stabilité intérieure, il demeure particulièrement vulnérable aux séparations, aux ruptures et aux « non », car l’immaturité de son cortex cérébral ne lui permet pas le contrôle absolu. Devant une frustration, l’enfant flippe en un rien de temps, tout comme s’il glissait, et c’est normal. »

Le bébé et l’eau du bain, 2006

 

« Les enfants prématurément socialisés aux couches cannibalisent toute la société. Ils se nourrissent d’émotions, se font masser jusqu’à l’irritation, multiplient les autobiographies et revendiquent partout où ils passent les « j’y ai droit, j’y ai droit ». Ils se gavent, épuisent les stocks et nos énergies, se noient dans des rivières de larmes et ne construisent en rien notre civilisation. »

Le bébé et l’eau du bain, 2006

 

« C’est ça le Maine, des gens qui savent si bien servir le homard qu’ils vous accueillent comme des crustacés. »

Le Maine, 2005

 

« Papa venait finalement m’extirper des bras de Mme Beaubien et de Mme Labbé, sa secrétaire aux cheveux bleus. Évidemment, elle donnait des bonbons bleus, comme le sang. En quittant l’hôpital, on faisait un tour par la buanderie. J’ai toujours été fasciné par cette pièce si verte, contrastée face au jaune d’origine de l’ensemble de l’institution et qui, sauvée des rénovations, représente ultimement la quintessence passée des ambitions des années cinquante. On sortait par l’étage B, vers l’actuelle unité de radiologie nucléaire. Il fallait fermer un petit feu clignotant associé au nom de papa pour indiquer aux téléphonistes que le Dr Chicoine avait quitté l’hôpital. Tous les noms des bâtisseurs étaient inscrits sur cet immense tableau lumineux, véritable ciel étoilé à la verticale. Comme quoi, suave leçon d’humanité, on est toujours l’étoile de quelqu’un d’autre. C’est ce que l’hôpital de Mme Beaubien a toujours su. Dans le ciel étoilé de Sainte-Justine, mon père a débuté sa résidence en 53 pour consacrer ensuite quarante cinquante ans de sa vie. Pour ma part, j’y suis né, l’année du nouvel hôpital, en 1957. J’ai vu le jour dans la vieille bâtisse, quelques mois avant le grand déménagement, avec l’oralité d’avoir cassé le vieux Sainte-Justine, à la suite de quoi, la génération des Justine avait dû en bâtir un autre. »

Il n’y a plus d’orphelins in La petite histoire de Sainte-Justine, 2005

 

« Pour ou contre l’adoption d’enfants dans le monde ? Contre la question, évidemment.»

L’enfant adopté dans le monde (en quinze chapitres et demi), 2003

 

« Laissé à lui seul à l’orphelinat, sans espace de mouvement et de jeux, privé d’une maternalité pourvoyeuse d’amour, de réassurance comme de continuité, il est incapable de se construire une vision articulée du monde, à commencer par celle de sa propre image corporelle. S’en suit une mésadaptation profonde, nuisible à l’intelligence comme à la genèse des relations sociales, parce que capable d’éteindre un sentiment aussi incontournable que l’identité du moi. Devant l’impossibilité d’établir un pont entre l’océan extérieur et ses matériaux intérieurs, l’enfant se désorganise dans son monde devenu univers égocentrique, impalpable et sans appel. C’est là toute la tragédie de l’abandon. »

Adoption étrangère, 2001

 

« Au-delà de la peur de l'infection, de l'agression, de l'allergie, du péril jaune et du beurre d'arachides, il faut que l'enfant se sente vivant, libre de s’aérer, de s’envoyer en l’air, malgré tout. Tandis que la misère des pauvres n'a plus de frontières, celle des riches s'ankylose. »

Locus Movere, 1999

 

C’était le bon temps, avant la disette santélogique, avant les grandes restrictions de beurre et d’œufs, quand on mangeait vraiment bien du manger qui goûtait bon, quand on prenait un plaisir innocent à humer des tables fumantes et à dérouler nos « R » dans des exercices de diction béatifiant l’utilisation des lipides et du gros lard. « Répète après moi », disait ma grand-mère Simone. « Un gros rat gras rôti dans la graisse de rôti… ». Insatisfaite et gourmande, elle ajoutait : « Essaie encore ceci : petit pot à beurre quand te dépetipotabeurreriserastu… ». Et je me dépetipotabeurrerisais, je répétais mes devoirs des dizaines et des dizaines de fois, avec beaucoup d’application, et en savourant ouvertement le goût de la graisse.

Les enfants miraculés, 1997

 

« Les thérapeutes du New Âge transforment nos « pet shops » en cliniques zoothérapeutiques, nos concerts en musicothérapie, nos forêts en silvotherapie et nos algues marines en algothérapie. À les écouter, notre vie n’est qu’une longue maladie dont ils préviennent tous les aléas par l’eau, l’art et le tricot- et ça jusqu’à notre mort et bien après, puisqu’il y a la vie après la mort et que tout recommence avec la vie avant la vie, le tunnel, le rebirth et la métaphore lelouchienne. Leur nouvel âge, c’est l’enfer à perpétuité, le supplice de Tantale, mais il n’y a rien à bouffer, que du prochain. »

Nouvel âge : la belle histoire, 1992

 

« En démocratie, on peut dire n'importe quoi, sauf le prescrire. »

Collège des médecins du Québec, 1990




Photo Monic Richard


© Copyright LMEA - Tous droits réservés 2001 - 2017

Retour